Avertir le modérateur

18/09/2010

L'ADOLESCENCE

La crise pubertaire et de l'adolescence ne se conçoit que comme ≪ après-coup≫ de ≪ micro ≫ ou ≪ macro ≫ traumatismes infantiles, l'adolescence elle-même, d'avec son excès pulsionnel, étant une période ≪ traumatogène≫. Epoque d'une difficile séparation avec les parents, le ≪ travail d'adolescence ≫ est comparable a celui d'un deuil inachevé : l'affect qui prédomine a cette époque est souvent l'affect dépressif de base, le mal-être.

Il y a, a cet age, une mélancolisation du lien qui permet de comprendre bien des actes suicidaires et le recours par la suite au comportement addictif.

Tout adolescent y est un dépressif narcissique qui est en deuil, a savoir l'ambiance maternelle et familiale, et cela jusqu'au ≪ narcissisme négatif ≫ C'est d'ailleurs de vouloir inconsciemment protéger la mère que l'adolescent se tuera ou, parfois, développera une personnalité en faux-self.

 

 

image extraite de lespetitesverites.blogspot.com/2008/10/la-lib...adolescence400.jpg

01:56 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : crise, traumatismes, séparation, deuil, dépression, suicide, mère, faux self | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

26/02/2010

SUICIDE

suicide-collectif.jpgPour Sigmund Freud, le suicide est une forme d'homicide: "nul n'est à même de trouver l'énergie psychique de se tuer, à moins de commencer par tuer quelqu'un à qui il s'est identifié".

Le suicide exprime à la fois un désir de mourir, un désir de commettre l'acte de tuer et un désir d'être tué.

Le suicide peut avoir trois fonctions:

 1. Évitement. Il s'agit de la fuite face à une situation douloureuse inacceptable, que ce soit au niveau somatique (cancer par exemple) ou psychologique comme un deuil, de l'angoisse.

 2. Auto-agression. C'est le retournement de l'agression contre soi-même , symptomatique des mélancolies.

 3. Appel au secours. C'est un message désespéré adressé à l'entourage perçu hostile ou indifférent. Il s'agit ici d'une tentative de suicide avec appel à autrui pour qu'il intervienne. Le suicide, qui n'était pas recherché, se réalise quand les secours ne sont pas intervenus assez rapidement.

 Les causes de son geste se trouvent dans des réponses à des questions relevant de son histoire: que s'était il passé dans sa vie? Dans celle de ses parents? Comment avait il été soutenu, aidé dans son désir de vie ?
Quelle valeur s'accordait-il ?

11:24 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suicide, angoisse, deuil, anxiété, appel au secours | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu