Avertir le modérateur

09/02/2010

INCESTE/PSYCHOSE

C'est  par rapport à la famille  psychotique que la famille à transaction incestueuse devrait être différenciée. Dans la première, c'est la confusion qui règne - rien n'est clair, mais tout est possible. Dans la famille de l'inceste,la confusion n'est pas exclue, mais son rôle serait de cacher la réalité de l'abus sexuel, effet de l'abus de pouvoir. Dans la famille  psychotique, l'on signale aussi un renversement entre parents et enfants. Dans l'inceste, la réalité de l'acte sexuel transforme l'enfant abusé en un pseudo-adulte. Ceci dégrade les relations dans la famille, au point qu'un exercice de force est nécessaire pour maintenir l'ensemble.

09:07 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psychose, inceste, abus sexuel, parentification | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

08/02/2010

TOXICOMANE ET LOYAUTES FAMILIALES

Les mandats familiaux et les loyautés souvent « invisibles » occupent une place centrale dans les problématiques d'individuation et d'autonomie. Le concept de mandat peut exprimer un lien agissant sur plusieurs générations qui comporte un engagement à rendre des comptes par rapport à ce que chacun reçoit et doit donner à son tour. Les loyautés pouvant être cachées, le sujet n'est pas conscient des « dettes » et des « obligations » qui structurent les liens transgénérationnels.

Dans le même sens, le concept de délégation est « un lien de loyauté qui unit celui qui délègue à celui qui est délégué ». La délégation n'est pas nécessairement pathologique et elle représente un processus relationnel indispensable. Mais lors de fonctionnements familiaux perturbés, la délégation peut entraver les processus évolutifs en chargeant le sujet d'une mission problématique, voire impossible . Les distorsions de ce processus se traduisent par des mandats - ou des délégations - exerçant une force contraignante sur le sujet qui l'amène à suivre des missions familiales (par ex. réussite, exploit, transgression, passage à l'acte, loyauté ou soumission).

 La délégation est transmise de telle façon qu'elle ne peut qu'échouer (par ex. le sujet est chargé - le plus souvent inconsciemment - d'un mandat trop lourd qui entrave son individuation et empêche toute séparation effective de sa famille).

Dans les familles  de toxicomanes, des perturbations des frontières traditionnelles  ont été observées, sous-tendues par des coalitions entre des membres de plusieurs générations. Le père des toxicomanes a été décrit comme absent et distant émotionnellement.

09:06 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

05/02/2010

INCESTE ET TRANSMISSION

INCESTE

Les troubles de la sexualité, que sont  les perversions, ou l'inceste, traduisent un dysfonctionnement de filiation. La pathologie sexuelle des fils conduit à considérer l'existence d'une pathologie de la filiation au niveau du couple parental. Celle-ci suppose de repenser le rapport de la filiation et du sexuel, ainsi que ses impasses. Elles génèrent un trouble de la transmission psychique à la descendance, qui fourvoie la position de descendant d'une génération.

Par ailleurs, à côté des symptômes que sont les troubles variés de la sexualité, cette construction semble pouvoir s'élargir aux névroses. En effet, nous serions conduits par le même raisonnement à faire la part, dans les névroses, aux dysfonctionnements de la filiation sexuelle des parents aux enfants, voire des ascendants aux descendants, d'où l'intérêt d'effectuer un génogramme qui met en relief le fonctionnement familial transgénérationnel.

00:04 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

31/01/2010

TOXICOMANIE ET ANOREXIE

La dialectique entre les problématiques objectales des troubles des conduites alimentaires et des toxicomanies est mise en évidence par Jeammet (1991 a, 1991 b). Ces troubles des conduites à l'adolescence ont une dimension transnosographique et transstructurale, possédant les caractéristiques suivantes : organisation limite avec flottement identitaire, prévalence du registre de l'idéal du moi sur le surmoi, grande sensibilité aux réponses de l'objet avec une faillite partielle des ressources internes. Cet auteur insiste sur la vulnérabilité de l'organisation psychique de ces sujets, qui traduit « le relatif  échec des intériorisations précoces à assurer des assises narcissiques suffisamment stables pour garantir un sentiment de sécurité et de continuité capable de se maintenir majoritairement grâce aux ressources propres du sujet » (1991 b, p. 25). Jeammet (2001) relève également les des limites, notamment des frontières floues du système familial, qui reflètent des failles narcissiques « rendant difficile sinon impossible l'élaboration de la séparation et de l'angoisse de castration » (p. 103).

 Jeammet P. (1991 a), Dysrégulations narcissiques et objectales de la boulimie, in B. Brusset (coord), La boulimie, Monographie de la Revue française de psychanalyse, 81-104.

Jeammet P. (1991 b), Addiction, dépendance, adolescence. Réflexions sur leurs liens. Conséquences sur nos attitudes thérapeutiques, in J.-L. Venisse (éd.), Les nouvelles addictions, Paris, Masson, 10-29.

Jeammet P. (2001), Les conduites addictives : un pansement pour la psyché, in S. Le Poulichet (éd.), Les addictions, Monographies de psychopathologie, Paris, PUF, 93-108.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13:32 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

27/01/2010

PRESENTATION

PRESENTATION

Catherine Granaux

 

Profession : psychologue clinicienne

 

Adresse professionnelle : 10 rue de Nesle 75006. Métro Odéon.

 

Téléphone : 06 19 97 39 96

 

N° ADELI : 75 93 4117 5

 

N° SIRET :  511 212 212 000 16

 

Qualification professionnelle : Psychologue qualifiée par Psy en mouvement

 

Courant méthodologique de psychothérapie : psychothérapie psychanalytique

 

Type de patients : Adolescent

                               Adulte

                               Angoisse, dépression, addiction, abus sexuel, maltraitance. 

Type de séance : Individuelle

                              En couple

Thérapie psychanalytique

Soutien psychologique

Passation éventuelle de test du Rorschach et du TAT

Génogramme de la famille

 

Description : Psychologue clinicienne titulaire du DESS de psychologie clinique et du DEA de psychologie clinique à Paris VII. Doctorat en psychologie clinique.

 

Société : cabinet libéral

 

Publication: Thèse sur les problématiques transgénérationnelles.

 

 

00:56 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

24/01/2010

MAUVAISE MERE, FOLIE A DEUX

Psyche_et_LAmour.jpgCette unification, ce voeu de faire un avec l'autre, paraît ici réalisé, abolissant toute distance entre les deux sujets. Il permet, par exemple, d'expliquer ce fait si surprenant que les passages à l'acte qui émaillent régulièrement la clinique des délires à deux, n'impliquent jamais les protagonistes entre eux, mais sont toujours tournés vers l'extérieur, comme c'est le cas dans le crime de Christine et Léa Papin. Jacques Lacan note à ce sujet : "il semble qu'entre elles, les deux soeurs ne pouvaient même prendre la distance qu'il faut pour se meurtrir. Vraies âmes siamoises, elles forment un monde à jamais clos". La clinique de la folie à deux vient donc ici illustrer de façon particulièrement éclairante, les modalités selon lesquelles un sujet aspiré par un Autre, ici bien réel et incarné, en vient à disparaître comme tel.Cette aliénation se rencontre dans d'autres pathologies où l'angoisse et la dépression témoignent de cette adhérence.

12:01 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

22/01/2010

MAUVAISE MERE

L'INCESTUEL,

Dans l'incestuel, l'enfant subit l'emprise maternelle, par l'injonction à l'enfant de devoir faire silence sur ce qui lui arrive. L'emprise va jusqu'à la néantisation de l'enfant, et c'est bien ce qui arrive parfois.

La mère captatrice serait peut être elle même enfant captive et répèterait le scénario avec sa descendance. Selon Racamier (1), c'est à ce qui a réussi qu'on renonce le moins mal. Et c'est ce qui a raté qui s'invétère le plus tenacement et qui reste sous forme de traces mémorielles, ce qui explique le côté interminable d'une relation narcissique. La mère qui passivise et menace par la fusion, est ressentie comme un objet sur lequel il est impossible de se reposer, danger de passivation ingérable lorsque la mère alterne entre surinvestissement et désinvestissement, dans un fonctionnement d'absence psychique et d'emprise.

L'engrènement est un processus interactif assorti d'un vécu contraignant d'emprise et consistant dans l'agir quasi-direct d'une psyché sur une autre. L'engrènement ne distingue pas les personnes : chaque éprouvé de l'un retentira souvent sous forme d'action chez l'autre. 

(1) Racamier.P.C, l'inceste et l'incestuel, Paris, Les éditions du collège. 1995.

 

 

00:01 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

15/01/2010

VIOLENCE ET TRAUMATISME / SYNDROME DE MUNCHAUSEN PAR PROCURATION

différentes formes de syndrome de Munchausen par procuration

« Les demandeurs d'aide » ou Help Seekers

Il s'agit de mères anxieuses qui falsifient ou provoquent rarement ou une seule fois des symptômes organiques chez leur enfant  dans le but de les faire hospitaliser et d'être rassurées par les pédiatres. Ces parents ne dénient pas les conduites de falsification. C'est en fait un appel à l'aide. Ces femmes cherchent à être rassurées par le médecin.

 « Les inducteurs actifs » ou Active Inducers

Il s'agit des cas les plus rapportés dans la littérature, caractérisés par des symptômes dramatiques activement induits par le parent ( exemples : suffocations et intoxications)

Il existe une relation symbiotique avec ces jeunes enfants, et les relations avec le conjoint sont le plus souvent perturbées. Leur motivation est l'obtention de bénéfices secondaires comme le contrôle des relations avec le médecin et leur reconnaissance comme bons parents.

Ces mères sont dans le déni le plus complet et participent aux soins avec calme, plaisir et dévotion.

C'est la forme la plus typique  et la plus représentative de syndrome de Munchausen par procuration .

 "Les dépendants aux médecins » ou Doctor Addicts

On retrouve un déni intense des actes. Convaincues de la réalité de la maladie de l'enfant, les mères adoptent une attitude revendicative vis à vis des équipes médicales.

Elles sont convaincus de la réalité de la maladie et par conséquent sont obsédées par la recherche du diagnostic, la réalisation d'examens complémentaires et l'application des traitements, même si leur attitude revendicative provoque des conflits avec les médecins. Les enfants sont plus âgés , plus déprimés et fréquemment atteints de maladies psychosomatiques. Il y a souvent des cas d'exagération extrême d'une maladie réelle existante dans cette catégorie.

Meadow les désigne par le terme de « Doctor Shopping » [2]



5 J. Libow, H.A Sheier : Munchausen syndrome by proxy : diagnosis and prevalence. Am. J. Orthopsychiatry, 1993, 63, 318_321.

[2] Meadow. Munchausen syndrome by proxy : the hinterland of child abuse. The Lancet, 1977, 2 : 343-345.

 

19:30 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

14/01/2010

PSYCHOTHERAPIE DE VICTIME D'INCESTE / DE MALTRAITANCE

La victime adulte est notamment motivée par une recherche de reconnaissance, liée aux failles narcissiques qui ont entaché son enfance. Dans cette hypothèse, il y a lieu de toucher " l'enfant en souffrance ", enfermé dans cet adulte, de lui permettre d'exprimer sa rage, les traumatismes subis, sa culpabilité, sa déception et cela afin de l'aider à échapper en partie à une emprise infantile. En effet, la victime mélange souvent vécu antérieur et craintes actuelles.

L'action thérapeutique peut aller de l'aide au Moi, l'étayage, à la restauration des processus donnant accès à la représentation, grâce à une compréhension des phénomènes les plus archaïques.

En toute occasion, le but visé est de restaurer la subjectivation en aidant le patient à affronter la réalité. L'espace psychique est plus sûrement attaqué que le corps.

Un travail sur les affects pourra participer de la levée des clivages, des dénis et donc des secrets antérieurs et ouvrir l'espoir d'une possible mentalisation.

La victime cherche inconsciemment à vivre pour la première fois les éléments clivés qu'ils méconnaissent, faute de mentalisation et de symbolisation.

Ces patients doivent être pris en charge dans une thérapie psychanalytique tout d'abord en face à face car la position allongée peut réactiver une angoisse d'abandon trop forte.

Le thérapeute doit être suffisamment bon pour servir d'étayage et prévenir les passages à l'acte toujours possibles.

L'intervention thérapeutique devrait privilégier le soutien de la victime. La thérapie est un processus relationnel entre le patient et le psychologue. C'est à partir de leur propre langage que le psychologue peut les aider à se reconstruire psychiquement. L'incitation à la parole aide la victime à mentaliser son vécu et à diluer l'effet de l'emprise. La reconnaissance de la réalité de ses parents et les préjudices qu'ils lui ont fait subir lui permet de se libérer de ses agresseurs.

Il peut ainsi penser les causes de ses traumatismes à l'extérieur de lui, dégagé de sa culpabilité, il pourra accéder à l'épreuve de la réalité.

Il pourra expérimenter des émotions condamnées  par ses parents.

La technique consiste à maintenir le cadre et le dispositif afin d'éviter une tentative de suicide ou un effondrement dépressif.

Le psychologue a une responsabilité parentale. Soit, il« est »une figure paternelle qui va l'arracher de la séduction maternelle originaire, soit une figure maternelle pour pallier aux carences précoces de l'environnement, soit les deux.

Le silence du thérapeute ne peut être que déconseillé et la position en face à face préconisée.


 

00:15 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

13/01/2010

Traumatisme, addiction, dépression et génogramme

Traumatisme, dépression, addiction et génogramme.

 

ico_geno_new.gif

Traces de transmission, traces psychosomatiques, cauchemars et symptômes divers, vont lier ou délier les générations entre elles, souvent, trop souvent, dans une souffrance portée par une loyauté familiale invisible dont le sens est fréquemment inconnu des descendants qui en souffrent, mais qu'on peut retrouver par un travail de génogramme, sorte d'arbre généalogique où figurent les liens familiaux et les caractéristiques essentielles de chaque membre.

 Le génogramme éclaire la trame familiale transgénérationnelle et permet la compréhension du système de fonctionnement du patient.

 Freud a démontré que se pencher sur les traumatismes familiaux est un long travail d'enquête sur l'histoire des ascendants dont le thème principal est repris sur plusieurs registres et à de multiples niveaux.

00:47 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (3) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

28/12/2009

SYNDROME DE MUNCHAUSEN PAR PROCURATION

Traumatisme, dépression,angoisse

Le terme de syndrome de Munschausen par procuration désigne un trouble factice au cours duquel un parent, la mère généralement, produit ou simule chez l'enfant des symptômes ou une maladie dans le but de lui faire jouer le rôle du malade, puis le présente aux médecins pour qu'il soit soumis à des traitements et à des examens multiples.

Le DSM-IV ne considère pas le syndrome de Munchausen comme une maladie mentale. Il le définit comme une production intentionnelle où le fait de feindre des signes physiques chez une personne dont on prend soin, se fait dans le but de lui faire jouer le rôle du malade. Dans ce syndrome, la perception du caractère bien ou mal est quasiment toujours présente et apparaît indirectement évidente par le caractère prémédité et simulé de ces faits Sinon, les méfaits ne seraient pas perpétrés de manière déguisée et secrète.

Cette forme grave de maltraitance est caractérisée par une double distorsion de la triade classique en pédiatrie : parents-enfant-médecin.

En effet, la mère exerce son action sur l'enfant, mais aussi influence et manipule le corps médical. Les médecins  prescrivent des examens complémentaires, des bilans invasifs voire des interventions chirurgicales inutiles et même dangereux pour l'enfant, jouant un rôle important dans la génèse et la durée de ce syndrome, se détournant à leur insu de leur fonction soignante.

C'est donc la conséquence d'un double mécanisme de maltraitance, à savoir l'action conjuguée du parent et des médecins

Le terme de syndrome de Munchausen par procuration ne sous entend pas une procuration du parent à l'enfant, car si l'enfant joue le rôle du malade à la place de sa mère, il n'a aucun pouvoir. C'est l'agresseur qui demeure le principal acteur en instrumentalisant son enfant, en s'en remettant au médecin pour agir. Celui ci ignore sa participation, ce qui concourt à retarder le diagnostic, parfois posé après de nombreuses années

Peu étudiée en France, cette maltraitance induit  chez l'enfant un traumatisme majeur.


[1] Polle est le nom du fils du baron de Munchausen décédé à l'âge de un an.

 

10:45 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : depression, angoisse, traumatisme, mère | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

25/12/2009

PRESENTATION

Catherine Granaux

 

Profession : psychologue clinicienne

 

Adresse professionnelle : 10 rue de nesle 75006. Métro Odéon.

 

Téléphone : 06 19 97 39 96

 

N° ADELI : 511 212 212 000 16

 

Qualification professionnelle : Psychologue qualifiée par Psy en mouvement

 

Courant méthodologique de psychothérapie : psychothérapie psychanalytique

 

Type de patients : Adolescent

                               Adulte

 

Type de séance : Individuelle

                              En couple

Thérapie psychanalytique

Soutien psychologique

Passation éventuelle de test du Rorschach et du TAT

Génogramme de la famille

 

Description : Psychologue clinicienne titulaire du DESS de psychologie clinique et du DEA de psychologie clinique à Paris VIIet du Doctorat de psychologie clinique

 

Société : cabinet libéral

 

Publication: Thèse sur les problématiques transgénérationnelles.

 

 

23:50 Publié dans psychologie, santé | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : psychologue ile de france, thérapie | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu