Avertir le modérateur

23/05/2010

STERILITE ET AVORTEMENTS SPONTANES

berceau.jpgQuand un projet d'enfant ne se réalise pas, le couple se focalise sur cette grossesse et lui prête parfois une valeur symbolique telle qu'elle devrait résoudre toutes les difficultés relationnelles et existentielles. Plus cette grossesse tarde à venir, plus le couple et les individus expérimentent une souffrance très importante qui peut donner lieu à des manifestations psychologiques parfois dramatiques. Une souffrance si intense, avec une fixation sur la grossesse désirée, devient parfois une obsession. Elle est difficilement compréhensible si l'on ne tient pas compte de son origine. En effet, l'infertilité a des racines biologiques et psychologiques profondes, menaçant l'identité sexuelle et générale, voire même l'identité tout entière.

La découverte des causes organiques d’infécondité a donc conduit à repérer, par défaut, des stérilités inexplicables physiologiquement, qualifiées alors de psychogènes. De telles stérilités existent parfois. La cause est manifestement un traumatisme psychique violent. Evoquons les deuils, la naissance d’un enfant mort ou anormal, les avortements ou d’autres situations dramatiques, qui peuvent entraîner des infécondités.

La stérilité psychogène peut aussi être une conversion de l’interdit de l’inceste et du désir d’un enfant du père pour une fille qui traduit ce désir et son interdiction par l’impossibilité de concevoir un enfant d’un autre homme. Le même symptôme peut être la mise en scène d’une conflictualité materno-filiale, une forme de discrédit, de critique sans merci du trait identificatoire maternel, et ainsi de suite. C’est la carence du rôle du père qui explique la persistance d’un lien pathologique mère-fille. Le bébé inconcevable ne serait pas l’enfant du père ; l’hypothèse œdipienne semble réfutée. Ce serait le bébé de la mère, fait à elle ou par elle, souvent dans le projet conscient de la satisfaire ou la restaurer narcissiquement.  Cette série de constructions inclut toute conjoncture névrotique où le symptôme est consciemment une souffrance, inconsciemment le compromis entre un désir et son interdit, entre deux désirs incompatibles, et/ou un conflit identificatoire.

Aussi est-il particulièrement utile, si on veut éviter l’escalade thérapeutique avec sa violence sur le corps, d’engager ces femmes dans un travail avec un psychologue qui peut éliminer les conflits inconscients et permettre enfin d'aboutir à une grossesse.

 

 

13:52 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : stérilité, souffrance, traumatisme, obsession, grossesse, conflit psychique | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

Commentaires

C'est curieux d'identifier stérilité à stérilité féminine, non ?

La mère de mon compagnon a été abusée sexuellement quand elle était enfant. Mon compagnon présente un problème d'oligo-asthéno-térato-spermie (OATS) sévère. La médecine nous oriente vers des protocoles de Fiv-Icsi, je cherchais ici des indications permettant de penser la possibilité d'une origine psychogène à cette infertilité.

Écrit par : valérie | 25/06/2010

valérie,


Votre remarque est tout à fait judicieuse, si je me focalise sur l'infertilité féminine, c'est essentiellement dû au pourcentage plus important de femmes qui viennent consulter pour cette souffrance. La fertilité masculine peut également être psychogène et vous avez tout à fait raison de le préciser. On a tout lieu de croire que la mère de votre ami se soit focalisé sur son fils du fait des ressentis négatifs à l'ncontre des hommes suite au viol et qu'ainsi inconsciemment ou non, une relation d'emprise s'est développée et aurait pu l'entraver tant dans son développement psychique que physiologique.Toutefois une cause essentiellement physiologiquene doit pas être écartée non plus.
Courage.
Bien cordialement.

Écrit par : Granaux | 26/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu