Avertir le modérateur

24/01/2010

MAUVAISE MERE, FOLIE A DEUX

Psyche_et_LAmour.jpgCette unification, ce voeu de faire un avec l'autre, paraît ici réalisé, abolissant toute distance entre les deux sujets. Il permet, par exemple, d'expliquer ce fait si surprenant que les passages à l'acte qui émaillent régulièrement la clinique des délires à deux, n'impliquent jamais les protagonistes entre eux, mais sont toujours tournés vers l'extérieur, comme c'est le cas dans le crime de Christine et Léa Papin. Jacques Lacan note à ce sujet : "il semble qu'entre elles, les deux soeurs ne pouvaient même prendre la distance qu'il faut pour se meurtrir. Vraies âmes siamoises, elles forment un monde à jamais clos". La clinique de la folie à deux vient donc ici illustrer de façon particulièrement éclairante, les modalités selon lesquelles un sujet aspiré par un Autre, ici bien réel et incarné, en vient à disparaître comme tel.Cette aliénation se rencontre dans d'autres pathologies où l'angoisse et la dépression témoignent de cette adhérence.

12:01 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu