Avertir le modérateur

22/01/2010

MAUVAISE MERE

L'INCESTUEL,

Dans l'incestuel, l'enfant subit l'emprise maternelle, par l'injonction à l'enfant de devoir faire silence sur ce qui lui arrive. L'emprise va jusqu'à la néantisation de l'enfant, et c'est bien ce qui arrive parfois.

La mère captatrice serait peut être elle même enfant captive et répèterait le scénario avec sa descendance. Selon Racamier (1), c'est à ce qui a réussi qu'on renonce le moins mal. Et c'est ce qui a raté qui s'invétère le plus tenacement et qui reste sous forme de traces mémorielles, ce qui explique le côté interminable d'une relation narcissique. La mère qui passivise et menace par la fusion, est ressentie comme un objet sur lequel il est impossible de se reposer, danger de passivation ingérable lorsque la mère alterne entre surinvestissement et désinvestissement, dans un fonctionnement d'absence psychique et d'emprise.

L'engrènement est un processus interactif assorti d'un vécu contraignant d'emprise et consistant dans l'agir quasi-direct d'une psyché sur une autre. L'engrènement ne distingue pas les personnes : chaque éprouvé de l'un retentira souvent sous forme d'action chez l'autre. 

(1) Racamier.P.C, l'inceste et l'incestuel, Paris, Les éditions du collège. 1995.

 

 

00:01 Publié dans psychologie | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg | | |

Commentaires

Merci d'avoir pris la peine de lire ce blog, alors à bientôt.

Catherine Granaux

Écrit par : Granaux | 26/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu